Vendredi 28 juin 2019

Organisé par la Cie Diva-le Hublot
> 19h
Entrée : participation libre (+ adhésion annuelle à l’Entre-Pont : 2 €)

Le projet "Transatlantic Dream" est né au cours d'une session d'enregistrement à New-York en 2005. Serge Pesce rencontre Vincent Chancey. Ce premier duo a réalisé quelques concerts à New-York (Cornelia Street café, The Stone, the Small) et en France (Mouans-Sartoux, Festival de guitare de Grasse, Saorges, Puget-Théniers, Correns, Nice MAMAC) grâce à une bourse Franco-Américaine (French American Jazz Exchange). Ces concerts ont donné lieu à l'enregistrement d'un disque "légendes imaginaires" sur le label .

Puis le projet évolué en 2015 vers une musique totalement improvisée, toujours dans une idée d'échange entre les USA et la France. Il s'agissait d'augmenter le duo de l'excellence de Barre Phillips (contrebasse), musicien franco-américain vivant en France depuis de nombreuses années et de Jeremy Carlstedt batteur et percussioniste new-yorkais. Il a donné lieu à un autre disque "Transatlantic Quartet" sur le label . Le Trantlantic a l'ambition de créer une musique ouverte qui permette d'inviter d'autres musiciens ou de décliner le groupe en duos ou trios. Le "Transatlantic Dream"est donc une conséquence de l'évolution du projet new-yorkais de Serge Pesce et des rencontres musicales qui ont pu survenir.

Aujourd'hui, il s'agit d'une "forme Française" de ce projet. En écho avec ses multiples expériences dans la musique improvisée new-yorkaise, voici dans une série de trois concerts en duo ou en trio.

 

 Distribution :


Jean-Luc Danna

Serge Pesce : guitare accommodée+loops 

 

SERGE PESCE :  guitare accommodée

Serge Pesce se définit comme un musicien, compositeur et improvisateur méditerranéen. Entre autres particularités, il joue de la guitare accommodée… C’est à dire une guitare qui s’accommode d’une boîte à outils sur mesure pour donner naissance à une palette de sons exceptionnelle, des sonorités insolites, organiques, vivantes. Depuis des années, nourri de Méditerranée et de jazz, de musique improvisée et de culture italo-niçoise, il développe une façon de jouer proche de la « guitare préparée », mais différente par l’orientation acoustique qui est donnée. Vous entendrez un violoncelle, un sarangui (violon indien), une voix de femme, et une centaine de sons en plus. Tout cela est produit acoustiquement, en direct, sans effet, sans sampler. Serge Pesce puise dans tout ce faisceau de couleurs pour dessiner ou évoquer les musiques qui répondent à son imaginaire, et de l’imagination il n’en manque pas, lui qui a inventé le concept de « musique imaginogène » avec Miquèu Montanaro en 1987. Concept qu’ils pérennisèrent sur scène et sur l’album Imaginogène (Nord Sud, coffret Otramar). http://www.sergepesce.com/


JEAN-LUC DANNA :  batterie, Percussions, percussions vocales

C'est un magicien du son. Aussi à l’aise sur la batterie que sur les percussions il développe depuis des années un jeu personnel. Il est aussi le partenaire de Bunny Brunel , Daniel Goyone, Barney Willem, Richard Galliano, Eddy Louis.