Cher.e.s adhérent.e.s,

L'Entre-Pont sera en mesure d'accueillir les artistes en résidence à partir du 1er juin 2020.
La reprise se fera progressivement et sous des conditions très strictes.
Pour plus d'informations, merci de nous contacter au 04 83 39 11 60 ou rp@entrepont.net

Pour le moment, l'Entre-Pont reste fermé au public.
Les événements publics, stages et ateliers réguliers devraient reprendre à partir de septembre, sous des conditions qui restent à déterminer.

En attendant, une permanence téléphonique est assurée du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Nous vous tenons bien entendu informé.e.s dès que nous avons plus de précisions.

Prenez soin de vous,

L'équipe de l'Entre-Pont

 

Organisé par la Cie Diva-le Hublot

> 21h
> Buvette et restauration sur place dès 20h
> Entrée : participation libre

" POPPY + ∞ "

Dans le cadre d'une résidence Art Numérique le Hublot accueille la compagnie P.A.S avec son projet de création POPPY + ∞

POPPY + ∞ est une performance pour 2 poppy humanoïd, la danseuse BI-JIA YANG, le danseur Marius Sawadogo, le philisophe Ludovic Duhem et les musiciens Benoît Bottex & Léo Ator, pensée et réalisée en collaboration avec l'équipe Flowers de l'Inria Bordeaux.

> 19h : CONFERENCE de Arnaud Revel de l'Université de la Rochelle.

L'utilisation des robots dans la création artistique et la médiation culturelle dans les musées.

> 20h
: La cantine à Charlie avec plat du jour (10€)


> 21h : SPECTACLE POPPY + ∞ de la cie P.A.S. / Emmanuelle Grangier

« Je ne connais rien de mon corps. Je cherche, j'explore, j'écoute le corps de l'autre et ce corps est tout mon monde. Il ne se passe rien. J'essaye autre chose, un autre mouvement. A ce moment-là, mon corps résonne avec celui de l'autre en un point, une inclinaison, un rythme. Je mémorise ce point, cette inclinaison, ce rythme et je l'associe à un son. J'explore à nouveau jusqu'à ce qu'une autre rencontre ait lieu... »  

 

      
 
> Poppy Humanoïd est un robot open source développé par l'équipe Flowers - Inria Bordeaux
 

Au départ, les mouvements de Poppy sont erratiques, définis seulement par les limites de son corps. Il cherche, en écoutant son corps et celui de l'autre. Seule la résonance corporelle de certains sons détermine les parties mobiles de son corps. A t0+n, son mouvement rencontrera celui du danseur en un point de l'espace et ce point leurs corps le garderont en mémoire, le renforceront. Les chemins que prendront leurs corps pour rejoindre ce point leur restant singuliers. Rencontre après rencontre, performance après performance, une cartographie commune de leur corps dans l'espace se dessinera, faite de tous ces points d'intersection par lesquels ils passeront l'un et l'autre, ensemble, une sorte de constellation partagée.

Plus d'infos : www.poppynz.com/fr-home#theproject